MR Saint-Gilles

Stéphane CORBESIERS

Accueil | Qui suis je ? | Politique ? | Saint-Gilles | Actualités | Je m'engage | Galerie de photos | Amitié | Droit de vote | Contact |

Infos diverses sur Mon Blog

Chroniques de Saint-Gilles

Parutions


Septembre 2006 ( Echauffourées | Visite du quartier du MIDI )
Août 2006 ( Chômage | Sans-papiers, suite )
Juillet 2006 ( Sans-papiers | 21 juillet | visite de Madame la Ministre | fête colombienne | fête de quartier | ils ont gagné )
Juin 2006 ( la fête portugaise à Saint-Gilles )
Mai 2006 ( Saint-Gilles à 2 roues | Présentation de la liste de nos candidats | Le 1er mai à Jodoigne )
Mars 2006 ( la fête des enfants )

26 septembre


Echauffourées

Une dépêche de l’agence Belga tombe à 2h30 : Ce 25 septembre en fin de soirée des échauffourées se sont déroulées dans le quartier du MIDI, les communes de Forest, Anderlecht et Saint-Gilles sont touchées. Les pompiers de Bruxelles sont intervenus pour éteindre un incendie bouté à un véhicule. Une vingtaine de véhicules ont eu leurs vitres brisées. Vers 23h la situation était sous contrôle. Ces événements faisaient suite à la mort d’un détenu de la prison de Forest. Celui-ci, ayant une attitude particulièrement agressive, a eu des injections de calmants. Ces injections pourraient être à l’origine de sont décès.

Décidément on parle beaucoup de la justice et surtout des problèmes pénitentiaires. Je ne suis vraiment pas convaincu que notre ministre de la justice actuel, autrement dit Onkelincks, soit à sa place. Ne serait il pas grand temps que des personnes qualifiées soient à ces postes hautement sensibles ?

Vous imaginez ce que deviendrait Schaerbeek si Laurette Onkelincks devenait Bourgmestre ? Un désastre !

[ début de page ]

Saint-Gilles le 24 septembre 2006


Visite du quartier du MIDI
Visite du quartier du MIDI

Le quartier du MIDI, la pierre angulaire de Saint-Gilles. Ce quartier représente le renouveau de Saint-Gilles. Des grands projets de réaménagement sont en œuvre, d’autres sont déjà terminés. Des hôtels, des bureaux, des commerces, … Le quartier du MIDI vas renaître c’est une certitude.

Monsieur Patrick DEBOUVERIE nous fait la visite commentée de ce quartier en pleine ébullition. La visite est extrêmement intéressante, voir ces projets se concrétiser, prendre forme. Mady NOVALET et Daniel SOUDANT nous ont fait bien rire également, un petit break. Le marché étant ouvert nous avons pu profiter de cette ambiance hors du commun. Les fruits et les légumes colorent le quartier. Les odeurs d’épices embaument également le quartier, un régal !

[ début de page ]

9 août


Chiffres du chômage

Ce 2 août dernier, un rapport de l’ORBEm (Office Régional Bruxellois de l’Emploi) mettait en évidence une augmentation de 2,4 % de chômeurs par rapport au mois de juin (97.838). Il faut bien sûr relativiser ce constat : durant la période de vacances, tous les secteurs sont au repos et de nombreux jeunes, fraîchement sortis des études, s’inscrivent.

Il faut, malgré tout, faire face à une triste réalité : 21,3 % de taux de chômage à Bruxelles, c’est énorme !

Un autre rapport, peu élogieux, de l’ONEM (Office National de l’Emploi), analyse la répartition des allocations de chômage. Il met en évidence de nombreuses disparités dont voici les chiffres clés :

  • 17 % des chômeurs perçoivent entre 300 et 400 € par mois
  • 18 % perçoivent entre 700 et 800 € par mois
  • 30 % entre 800 et 900 € par mois
  • 8,8 % plus de 1.000 € par mois

Pour les allocataires touchant 800 € par mois, 57 % ont eu un emploi antérieur contre 41 % arrivant directement après leurs études. Près de 13,6 % des allocataires de plus de 5 ans n’ont jamais travaillé. Toujours selon cette étude, les allocations de chômages des hommes sont supérieures de 23 % à celles des femmes (784,89 euros contre 645,89 euros). Un dernier emploi moins bien rémunéré et la situation familiale peuvent expliquer cette disparité.

Il existe cependant des dynamiques qui peuvent apporter des solutions à court et à long terme (quelques propositions ici) afin de diminuer ce taux de chômage.

[ début de page ]

Début août


Problèmatique des sans-papiers, suite
En ce début du mois d’août, je m’interroge à nouveau sur les sans papiers et leur régularisation. Faut-il faire une différence entre ceux qui mènent une action (grève de la faim, occupations, …) et les autres ? Faisons-nous ces différences ? Il y a bien évidemment matière à réflexion. L’Office des Etrangers a, de toute évidence, créé une situation qui risque de devenir « la » solution pour régulariser tout le monde. Que dire à tous les sans papiers expulsés de Belgique : faire une grève de la faim ? Non bien sûr ! Une réforme de certaines pratiques à ce sujet peut être envisagée mais dans cette attente, devons-nous bafouer les lois en vigueur ? Les lois sur l’immigration, les demandes d’asiles, les régularisations ont été mises en place pour éviter tout abus. Les bafouer revient à ne plus exercer de contrôle. Ce serait totalement ingérable et inégal vis-à-vis de toutes les personnes ayant suivit la procédure officielle.
[ début de page ]

Le 22 Juillet 2006


Problèmatique des sans-papiers
Ces derniers temps, nous sommes confrontés à la problématique des sans-papiers. La manifestation du 19 juillet à Saint-Gilles faisait suite aux évacuations de 48 sans-papiers à Anderlecht le 4 juillet. Nous ne pouvons, bien sûr, condamner un élu (Jacques Simonet, Bourgmestre) parce qu’il respecte et applique les lois et règlements en vigueur. L’UDEP organise fréquemment des grèves de la faim, des occupations d’églises ou des manifestations dans le but de faire pression pour leurs régularisations. Ce 22 juillet, les médias relatent la fin de la grève de la faim des sans-papiers iraniens de l’Eglise des Minimes à Bruxelles. Après 31 jours de grève de la faim, l’Office des Etrangers leur a garanti de suspendre toute expulsion et promis un nouvel examen de leur dossier. Il est curieux qu’à l’approche des élections il y ait toujours une cause qui nécessite qu’on remette en question l’une ou l’autre chose. Grèves de la faim, occupations d’églises, manifestations éclosent … C’est bien évidemment de la manipulation de foule ! Je ne doute aucunement que la vie des « sans papier » est désagréable et invivable. Il faut bien évidement subvenir à leur besoin et les traiter avec le maximum de respect. Il est également de notre devoir de les accompagner et de les guider au mieux lors de leurs démarches. Mais surtout, il faut arrêter ces méthodes provocatrices.
[ début de page ]

Le 21 Juillet 2006


Notre fête à tous
« Belgium » : ce nom était donné par Jules César aux peuples belges dans l’Antiquité. Ce peuple se composait de tribus gallo-romaines et celtes. La Belgique fut, à la fin de Moyen Age, un important centre industriel et culturel. Elle fut également le lieu de nombreuses batailles entre les puissances européennes, jusqu'à son indépendance en 1830.

Le 21 juillet 1831, notre premier roi Léopold 1er prêtait serment de fidélité à la Constitution belge, rédigée par le Congrès national. La Constitution a été reconnue le 7 février 1831. La Constitution garantit les libertés individuelles de citoyen, trois pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire) qui en sont les fondements. La Belgique est une monarchie constitutionnelle et parlementaire.

Aujourd’hui notre ‘petite’ Belgique est à l’origine notamment de l’Union européenne et de l’OTAN.

Journée des enfants Notre hymne :
    O Belgique, ô mère chérie,
    A toi nos coeurs, à toi nos bras,
    A toi notre sang, ô Patrie !
    Nous le jurons tous, tu vivras !
    Tu vivras toujours grande et belle
    Et ton invincible unité
    Aura pour devise immortelle :
    Le Roi, la Loi, la Liberté !
    Le Roi, la Loi, la Liberté !
    Le Roi, la Loi, la Liberté !
[ début de page ]

Saint-Gilles le 16 Juillet 2006


Visite de Madame la Ministre des classes moyennes Sabine Laruelle
Visite de Madame Sabinne Laruelle, Ministre des classes moyennes Le marché du Midi est une véritable institution : des fruits et légumes, des préparations et spécialités, des viandes et fromages, des vêtements et des offres multiples... Bref, tout ce qu’on désire à porté de main. Pas besoin de faire plusieurs kilomètres, tout est là. Les commerçants sont à notre service et à notre écoute. Ils nous conseillent et nous guident, nous invitent aux découvertes… Que va-t-on manger ce soir ?... Mmm, ça sent si bon ici. Qui n’a pas déjà fait d’emplettes au marché du Midi ?

Voici le superbe décor populaire choisi par Madame La Ministre Laruelle et l’Echevin des Classes Moyennes, Monsieur Patrick Debouverie, pour organiser une séance de travail sur le terrain.


La visite se passe extrêmement bien, Madame la Ministre est particulièrement sensible à l’effervescence et à la magie du lieu.

Tout à coup une femme crie… Sa petite fille a disparu ! Aussitôt, nous crions le nom de la petite pour la retrouver. Les membres accompagnateurs communiquent entre eux. Le signalement de la petite est donné à tous. Pendant que nous la recherchons, un appel retentit ! Ouf ! La petite fille est retrouvée saine et sauve de l’autre côté du marché. La jeune maman et nous, sommes rassurés et nous pouvons poursuivre la visite. Nous terminons celle-ci à l’Hôtel Ibis, merveilleux établissement, Madame Laruelle et notre Echevin, Patrick Debouverie répondent à quelques questions de la presse.

Nous étions : Mady Novalet, Julien Weckx, Thierry Uylenbroek, Michaël Goetynck, Yvan Bauwens et moi-même, vraiment très heureux de cette magnifique journée.

Début de journée mi figue mi raisin
Nous attendons Madame la Ministre Laruelle pour sa visite du Marché du Midi. Et nous apprenons la nouvelle : notre ami Horani est parti dans sa famille au Liban. Nous n’arrivons pas à le joindre : numéros occupés ou non attribués, nous avons tout connu. L’inquiétude monte… Allons-nous avoir des nouvelles de notre ami ? Va-t- il bien ? Sera-t- il de retour à la fin des vacances ? Toutes les inquiétudes subsistent. La situation au Liban est vraiment très préoccupante...
[ début de page ]

Saint-Gilles le 15 Juillet 2006


La fête colombienne.
Journée des enfants Un soleil de plomb, une musique envoûtante, des gens incroyables, voilà une fête qui commence bien. Les enfants s’en sont donnés à cœur joie, chantant, dansant sur la scène. Ils nous ont donné l’envie de bouger, de chanter, c’était très agréable. Au fil de ma visite j’ai été souvent accosté par les uns et les autres. Ils désiraient une photo souvenir, comment leur refuser cela ? Il est vrai que vous pouvez voir de nombreuses photos sur mon site, mais pas beaucoup de moi-même. Je suis souvent de l’autre côté de l’objectif, tout simplement. Je suis très honoré de cette marque d’intérêt, je l’avoue.
[ début de page ]

Saint-Gilles le 2 Juillet 2006


Fête de quartier, une nouvelle plaque pour Saint-Gilles.
Une bonne idée d’un quartier : changer le nom de leur place. Voici qu’est née la place de la Comida. Cette nouvelle plaque a été dévoilée par notre échevin, Patrick Debouverie, en compagnie des organisateurs. C’est chouette de découvrir une telle implication de la part de citoyens. Ils participent à la vie de notre Commune avec enthousiasme.Les photos visibles ici
[ début de page ]

Saint-Gilles le 1 Juillet 2006


Le Portugal a gagné au football !
Journée des enfants Toutes les rues de Saint-Gilles sont en fête. Un monde incroyable envahit les rues, les places, les cafés sont pris d’assaut, c’est l’explosion de joie partout.
[ début de page ]

Saint-Gilles le 11 Juin 2006


Fête portugaise à Saint-Gilles, à découvrir tout simplement.
Journée des enfants Une ambiance incroyable, des gens très sympas et accueillants. Et pour couronner le tout : un superbe temps comme au Portugal.
[ début de page ]

Saint-Gilles le 14 Mai 2006


Saint-Gilles à 2 roues
Saint-Gilles à 2 roues Du sport après la journée de présentation des candidats, ça nous remet sur pied. Vive le sport et la détente à Saint-Gilles. Parcourir les rues de Saint-Gilles à vélo nous a permis de rencontrer des riverains et d'écouter leurs demandes et remarques. Une approche conviviale des petits problèmes rencontrés au quotidien. Quelle bonne idée cette balade. Elle nous a même permis de redécouvrir des lieux rarement visités, de redécouvrir des quartiers que nous avions perdu de vue depuis nos belles voitures. Vraiment à refaire ! C’est promis !
[ début de page ]

Saint-Gilles le 10 Mai 2006


Présentation de la liste de nos candidats.
Journée des enfants Après les rencontres sympathiques et les grandes lignes données à Jodoigne, notre liste se compose d’hommes et de femmes politiquement engagés. Notre volonté est bien commune : tendre ensemble vers une vie meilleure. Une qualité commune : l’irréprochabilité afin d’offrir à nos citoyens le meilleur service communal. Moins de files d’attente aux services communaux, la propreté réorganisée et améliorée, la sécurité pour tous font partie de la longue liste de nos engagements.
[ début de page ]

Mai 2006


A Jodoigne le 1er mai, c’est toujours la fête...
Journée des enfants La Fête du Travail, c’est bien évidement aussi celle des libéraux. Avec mon amie Angelina, nous avons décidé de faire le tout grand parcours : suivre les diverses activités proposées et écouter les discours de nos hommes et femmes politiques. Après l’ouverture faite par mon ami Daniel Soudant, ce sont des personnalités du MR qui prennent la parole: Sabine Laruelle, Louis Michel, Didier Reynders, ... Nous avons entendu de bonnes résolutions. Notre avenir est donc en bonne voie. Il nous reste beaucoup de pain sur la planche mais nous ne manquons pas de conviction pour y parvenir. Les élections communales approchent à grand pas, alors ... Ah oui, je ne pouvais l’oublier, l’artiste « Elastique ». Il nous a fait bien rire, sa bonne humeur nous donne davantage de forces afin d’atteindre nos objectifs.
[ début de page ]

Mars 2006


Saint-Gilles, ce 25 mars « la fête des enfants »
Journée des enfants Quelle journée mémorable ! Imaginez-vous au beau milieu des ébats d’enfants, courant dans tous les sens. Un ballon par-ci, une photo par-là ... Toute la famille à la maison communale et pour tout autre chose que des papiers officiels ou des démarches. Ben oui, c’est une fois par an et c’est génial ...
  Service-S.be